Peindre sur différentes surfaces

Comment peindre une porte d’intérieur ?

Lorsque nous connaissons un été pluvieux et gris tous les travaux en extérieur sont remis au lendemain (ou plutôt au jour où il fera beau).

Alors si vous avez la peinture mais pas le beau temps, vous pouvez toujours vous consacrer à la peinture des portes d’intérieur pour leur donner une deuxième jeunesse !

 

Voici une vidéo qui donne en résumé les étapes à suivre, mais nous allons décrire chaque étape de la réalisation avec plus de précisions et de détails. (Pour information, nous ne travaillons pas avec cette enseigne à dominante jaune !)

 

 

Le matériel nécessaire

 

  • De la peinture avec la finition que vous souhaitez mais nous vous préconisons tout de même du satin ou du brillant pour la résistance dans le temps. Voir un exemple de peinture pour bois ici.
  • De la sous couche universelle si la couleur de votre porte est extrêmement foncée
  • Des pinceaux (plat et/ou rond) et rouleaux (de petite taille de préférence car plus précis). Dans la vidéo les pinceaux ronds sont utilisés pour faciliter l’accès aux recoins et le plat est utilisé pour lisser la peinture sur les petites surfaces. A votre convenance, choisissez ce qui vous facilite le travail.
  • Des protections (adhésif de protection, bâche, gant...), protégez tout ce qui n’est pas à repeindre pour aujourd’hui
  • Du papier abrasif pour permettre l’accroche de la nouvelle peinture
  • Une éponge humide
  • Une brosse

 

Retirez le cache des poignées et la poignée des deux côtés de la porte ( inutile de mettre de l’adhésif dessus, cela vous prendrait beaucoup plus de temps, il est plus rapide de les dévisser)

Ensuite,  enlevez la porte des gonds, pour la poser sur des tréteaux ou une table que vous aurez préalablement protégée (bâche, journaux…).

 

Préparation de la surface



Attention vous allez faire plein de poussière ! Retirez donc les tissus, ou, si vous le pouvez, installez votre atelier temporaire dans votre garage.

C’est à ce stade que le papier abrasif entre en jeu. Pour une préparation optimale, nous vous conseillons de vous munir d’un papier avec des gros grains et un autre avec des grains beaucoup plus fin. Le premier va casser l’ancienne peinture pour faire adhérer la nouvelle et le second va affiner la surface de votre porte et retirer les imperfections. Vous aurez ainsi une surface à peindre bien lisse.

 

Faites bien tous les cotés de votre porte : les champs, les gonds...

Il est inutile de mettre la porte à nu, le principe de cette étape est uniquement de matifier votre porte !

Une fois l’étape du ponçage terminée, il vous faut nettoyer pour enlever toute la poussière. Prenez donc votre brosse (qui peut bien être une tête de balai), retirez le gros de la poussière puis prenez votre éponge humide qui va venir compléter ce nettoyage en profondeur.

 

Voilà votre porte est prête à être repeinte

Pour les couleurs de porte extrêmement difficiles à couvrir (noir, rouge, orange...), prenez votre sous-couche et peignez votre porte puis attendez le séchage à cœur le temps indiqué sur le pot.

 

Maintenant peignez la porte


 

 

Commencer par peindre les petites surfaces (champs, gond) avec le pinceau plat en faisant l’effort d’étaler la peinture pour une belle finition. Puis utilisez votre rouleau pour faire les deux côtés de la porte.

 

Sur la vidéo nous voyons que le peintre utilise un rouleau en mousse, c’est à notre avis le meilleur car il donne un aspect très lisse. Par contre n’oubliez pas de frotter le rouleau s’il est tout neuf avant de peindre pour lui faire perdre les quelques poils mal fixés ailleurs que sur votre porte (!)

 

Fini ? Non, pas tout à fait. Une deuxième couche est nécessaire après avoir respecté le temps de séchage indiqué sur le pot.

Pour les personnes qui désirent repeindre le bâti de la porte, ponçez et peignez au pinceau en respectant bien l’étape de nettoyage entre les deux.

Une fois la deuxième couche sèche c’est le moment de remettre la porte à sa place. N’oubliez pas les poignées !